Conseils pour la femme enceinte - cabinet

DENTER
Aller au contenu

Menu principal :

Conseils pour la femme enceinte

documentation
ET MALADIE PARODONTALE
Ces fiches ont été réalisées avec le soutien institutionnel de Procter & Gamble.
Ces fiches sont basées sur les travaux du Workshop de l’European Federation of Periodontology (EFP) et du AmericanAcademy of Periodontology. Publiés en Avril 2013 http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jcpe.2013.40.issue-s14/issuetoc
GÉNÉRALITÉS
LES SOINS BUCCO-DENTAIRES :
Ils peuvent être réalisés, de préférence au cours du deuxième trimestre pour les soins non urgents,au besoin avec analgésie.

PRISE EN CHARGE :
La patiente devra alors être orientée vers son dentisteou un parodontiste pour établir un diagnostic parodontal et mettre en place un traitement adapté.

PRÉVENTION ESSENTIELLE :
Afin de commencer leur grossesse avec un parodonte en bonne santé3, les femmes doivent inclure dans leur bilan de santé bucco-dentaire une consultation parodontale et engager un traitement si nécessaire.

DÉPISTAGE DES LÉSIONS :
Recommandé avant de débuter une grossesse ou au moins en début de grossesse3.
RECOMMANDATIONS
Les symptômes s’installent habituellement au 2ème ou au 3ème mois de la grossesse avec des gencives qui deviennent rouges, sensibles, augmentent de volume et saignent facilement (gingivite gravidique).
Les maladies parodontales (gingivite et parodontite) sont des pathologies inflammatoires atteignant la gencive et le système d’ancrage des dents. Elles se développent par un processus inflammatoire en réponse à la flore microbienne de
la cavité buccale. En l’absence de traitement, elles peuvent aboutir à la perte des dents.
Lorsqu’une gingivite n’est pas traitée, le processus inflammatoire peut se développer en profondeur et provoquer la destruction du système d’ancrage (parodontite),
avec pénétration de bactéries du biofilm et de leurs produits toxiques dans la circulation sanguine. La surface de la plaie infectieuse peut atteindre 200 cm2.
La prévalence des parodontites chroniques est de 10 à 50% dans les pays industrialisés.
Au cours de la grossesse, la parodontite représente une source de bactéries et de médiateurs inflammatoires pouvant passer dans la circulation sanguine. La réaction de l’organisme se manifeste par la production locale et systémique de médiateurs de l’inflammation par 2 voies : directe et indirecte.
Les réponses immuno-inflammatoires de l’unité placentaire induisent un certain nombre de complications de la grossesse, selon le temps et la sévérité de l’exposition aux bactéries
Les expositions de courte durée peuvent induire une activité utérine contractile, une dilatation du col et une rupture des membranes aboutissant à un accouchement prématuré.
Des expositions plus longues et/ou plus sévères peuvent conduire à un retard de croissance intra-utérin (RCIU), des accouchements très prématurés, voire même des avortements spontanés, tardifs, ou morts nés.
Il est aujourd’hui établi qu’il existe un lien significatif et indépendant entre maladie parodontale et prématurité,
pré-éclampsie et/ou retard de croissance intra-utérin1,2.
Des études sont en cours pour évaluer l’efficacité d’un traitement débuté avant la grossesse ou d’un traitement mieux adapté en cours de grossesse.

Bibliographie :
1. Nabet C, Lelong N, Colombier ML, Sixou M, Musset AM, Goffinet F, et al. Maternal periodontitis and the causes of preterm birth: the case-control
Epipap study. J Clin Periodontol. 2010;37(1):37-45. ; 2. Ide M, Papapanou PN. Epidemiology of association between maternal periodontal disease
and adverse pregnancy outcomes--systematic review. J Clin Periodontol. 2013;40 Suppl 14:S181-94. 3. Berghella V. Preconception care. In: Informa,
Healthcare, editors. Obstetrics evidence based guidelines. Second ed. New York, London. 2013. p. 1-11. 4. Madianos PN, Bobetsis YA, Offenbacher S.
Adverse pregnancy outcomes (APOs) and periodontal disease: pathogenic mechanisms. J Periodontol. 2013;84(4 Suppl):S170-80.
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/adaa00a42032d7120262d3c1a8c04a60.pdf

La présence d’une parodontite représente
Retourner au contenu | Retourner au menu